Relations franco-coréennes

Un Partenariat global pour le XXIème entre la France et la République de Corée

La Corée du Sud est un partenaire majeur de la France en Asie. A l’occasion de l’Année France-Corée 2015-2016, destinée à célébrer le 130ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques bilatérales, les deux pays ont décidé de donner une nouvelle impulsion à leur coopération dans tous les domaines.

Le dialogue politique bilatéral s’est intensifié au plus haut niveau. Le Premier ministre coréen, M.HWANG Kyo-ahn, s’est rendu en France, du 16 au 19 septembre 2015, à l’occasion du lancement de l’Année de la Corée en France. Le Président de la République, M.François Hollande, a effectué une visite d’Etat en Corée les 3 et 4 novembre 2015, la première d’un Président français depuis quinze ans. Le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, M. Jean-Marc Ayrault, s’est rendu en Corée pour le lancement de l’Année de la France en Corée du 23 au 25 mars 2016. La Présidente coréenne, Mme PARK Geun-hye, a effectué une visite d’Etat en Corée du 1er au 4 juin 2016, la première d’un Président coréen depuis seize ans.

Le Plan d’action pour le Partenariat Global au XXIème siècle, qui a été adopté par les Présidents français et coréen le 4 novembre 2015, définit les priorités de travailbilatérales : développement du dialogue sur les questions internationales et globales ; diversification de la relation économique au travers des investissements croisés, des partenariats industriels, de la promotion de l’innovation, des échanges entre startups et du tourisme ; développement de la coopération en matière de défense et de sécurité ; accroissement des partenariats universitaires, de la mobilité étudiante et de la coopération en matière de formation professionnelle ; enfin, renforcement des échanges entre les villes et les régions françaises et coréennes. La déclaration conjointe, adoptée par les Présidents français et coréen le 3 juin 2016, vient compléter ce plan d’action.

La France et la Corée du Sud sont en train de renforcer leur coopération sur la scène internationale. Les deux pays entretiennent notamment un dialogue soutenu dans le cadre Nations Unies et au sein du G20(lutte contre le terrorisme, gouvernance mondiale, lutte contre le changement climatique, aide au développement et crises régionales). La question nucléaire nord-coréenne fait l’objet d’une concertation bilatérale étroite, notamment aux Nations Unies où la France est membre permanent du Conseil de sécurité. La Corée, qui accueille le siège du Fonds vert pour le climat, est un partenaire clef sur la question du changement climatique.

Les relations économiques et commerciales sont très dynamiques. En 2015, la Corée est le 4ème partenaire commercial de la France en Asie, avec un volume d’échanges proche de 8 Md EUR. Nos entreprises exportent dans de nombreux domaines (aéronautique et spatial, santé et chimie, luxe notamment). L’accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Corée, entré en vigueur en 2011, a favorisé le développement des échanges. L’excédent commercial de la France sur la Corée est le 8ème excédent commercial de la France au monde. La France est également l’un des principaux investisseurs étrangers en Corée et le second investisseur européen. Près de 200 filiales d’entreprises françaises sont présentes en Corée. Les deux pays sont convenus de mettre l’accent sur la coopération en matière d’innovation et de soutien aux start-ups.

L’approfondissement de la coopération scientifique, universitaire et linguistique fait partie des priorités bilatérales. On compte plus de 1000 étudiants français en Corée et 6 500 étudiants coréens en mobilité. La France est le 7ème pays d’accueil choisis par les Coréens et le 1er en Europe continentale. La France est, par ailleurs, le 7ème partenaire scientifique de la Corée. Les premières Rencontres franco-coréennes de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation se sont tenues à Séoul le 17 octobre 2016 dans le cadre de l’Année de la France en Corée. La coopération linguistique est très active également. Le statut de la langue coréenne dans le système éducatif français est depuis septembre 2015 le même que pour les langues chinoise et japonaise. Un Conseil de promotion de la Francophonie en Corée a été créé en décembre 2015 et la Corée a rejoint l’Organisation internationale de la Francophonie en tant que pays observateur en novembre 2016.

Les échanges humains connaissent une forte dynamique. Aujourd’hui, près de 3000 ressortissants français résident en Corée, soit un doublement en cinq ans. Un tiers de la communauté française est installée hors de Séoul, notamment dans les régions de Geoje, d’Ulsan et de Busan.

Dans le cadre de l’Année de la Corée en France, de septembre 2015 à août 2016, 250 événements se sont déroulés dans une soixantaine de villes et ont permis de mieux faire connaître la culture coréenne aux Français.

Placée sous le signe de la créativité et de la diversité, l’Année de la France en Corée a, quant à elle, été organisée de mars à décembre 2016 à Séoul et dans une quarantaine de villes en Corée. Près de 250 projets ont été présentés dans les domaines culturel, économique, universitaire, scientifique, sportif, gastronomique et touristique.

Dernière modification : 10/01/2017

Haut de page