Plaisirs et innovations dans les allées du Salon international de l’alimentation : N° 37, octobre 2012

The world's most important food fairs, SIAL - JPEG Avis aux amateurs de cuisine et de plaisirs gustatifs ! A Villepinte se déroule du 21 au 25 octobre l’un des plus importants salons culinaires de la planète, le Salon international de l’alimentation (SIAL). L’événement, qui se déroule tous les deux ans, est le lieu idéal pour découvrir les produits culinaires de demain.

Près de 1000 entreprises françaises, moyennes (PME) ou très petites (TPE) représentent la France sur le salon. Le pays, à nouveau 4ème exportateur mondial, est aussi le premier pays exposant parmi les 100 représentés cette année.

« Le SIAL sert à deux objectifs précis : ouvrir des marchés à l’export et rencontrer des distributeurs. Seules les PME ont besoin de se développer sur ce créneau », selon Valérie Lobry, Directrice Générale Division Agriculture et Alimentation du Sial.

Et pour convaincre, les PME françaises et les organisateurs du salon misent sur des produits innovants. « Depuis plus de 20 ans, nous travaillons à plein temps pour montrer toutes les nouveautés du monde et établir un classement de toutes les tendances alimentaires », assure la directrice.

Emballage innovant

Pour séduire, les industriels mettent aussi en avant de nouveaux formats de conditionnement. Le groupe français Daregal lance une infusion surgelée, en dosettes microperforées. L’objectif est de préserver au mieux le goût des herbes. Goulibeur, lui, simplifie la vie des novices de la cuisine avec un kit à tarte. Ajouter les fruits et mettre au four, la tarte est prête. Avec ce produit, la société réalise de belles ventes au Canada et vient de conclure un accord avec une chaîne de distribution en Italie.

Quant à Triballat Noyal, elle vend un yaourt à boire biologique, sous forme de berlingot, un emballage utile pour les enfants. Cet argument de praticité est « une forme d’exigence du consommateur qu’il considère comme un dû », d’après Xavier Terlet président de la société de veille et de conseil XTC. L’entreprise bretonne innove aussi sur les recettes avec une spécialité végétale biologique au riz, sans lactose ni gluten. Un atout santé qui demeure une autre préoccupation des consommateurs.

Le plaisir avant tout

Mais c’est le plaisir des sens qui reste l’argument fondamental d’achats. Les innovations sur les saveurs représentent 52,5 % des nouveautés alimentaires, selon une étude menée par XTC.

Verquin Confiseur présente ainsi des pépites aux fruits enrobés de chocolat craquant dragéifié. Le fabricant Truffières de Rabasse mêle son produit phare, la truffe, avec la noix de cajou dans un pot en plastique. Quant à Groix et Nature, elle propose une huile de homard, fabriquée de manière artisanale et élaborée à base d’huile d’olive infusée avec les carapaces de homards cuisinés, les épices et les aromates. Idéal pour accompagner pâtes, salades ou fruits de mer.

Les consommateurs sont plus attentifs à la notion du terroir dans les produits qu’ils achètent. Certains industriels privilégient donc le 100% produit français. La Potagère propose une soupe aux tomates, courgettes et au jambon de Bayonne, avec des ingrédients 100% d’origine française. Pour cette dernière, c’est un moyen de soutenir l’agriculture française et l’économie locale, ainsi que de réduire l’empreinte carbone en privilégiant les circuits courts de distribution.

18 grands prix Innovation et un prix spécial

Pour saluer ces nouveautés, le SIAL les met en avant au sein du Pôle Innovation. Il recouvre pour la première fois dans l’histoire du salon créé en 1964 deux prix : les Sial Innovation et les Sial d’or. Les premiers récompensent 18 produits innovants qui ne sont pas encore commercialisés, avec un prix spécial.

The world's most important food fairs, SIAL - JPEG

Cette année, c’est un nouveau mode d’alimentation qui a décroché cette récompense, le projet Wikicells. Inventé par l’ingénieur chimiste franco-américain David Edwards, apparaît un nouveau concept d’enrobage alimentaire consommable. Il peut s’appliquer sur tout type de produits. Ce potentiel écologique permettrait de réduire voire de supprimer les emballages traditionnels.

Les Sial d’or, quant à eux, récompensent des mets pour leur succès commercial. Ils sont sélectionnés dans 37 pays du monde par des magazines partenaires. Pour la France, cette année, c’est le groupe vinicole Gérard Bertrand qui a remporté cette distinction pour son vin Naturae, sans soufre ni additif ajouté.

Au total, les organisateurs du salon s’attendent à recevoir 140000 visiteurs pour cette édition, dont 62% d’internationaux.

Barbara Leblanc

Sites Internet :

www.daregal.fr / www.gerard-bertrand.com

www.goulibeur.com / www.triballat.fr

www.verquin-confiseur.com / www.groix-et-nature.com

www.wikicells.com

Dernière modification : 24/10/2012

Haut de page