Paris offre son survol aux passagers du plus grand ballon du monde : n° 47, décembre 2011

Paris offre son survol aux passagers du plus grand ballon du monde

JPEG Le ballon « Air de Paris » prend son envol dans le parc André Citroën, en plein cœur du XVème arrondissement de Paris. A 150 mètres d’altitude, la vue est imprenable sur la Capitale et ses monuments. Elégant et respectueux de l’environnement, le ballon est aussi un véritable indicateur de la qualité de l’air parisien, car il change régulièrement de couleur en fonction de la qualité de l’air ambiant.

Désormais, survoler Paris et découvrir un site d’exception, à bord du plus grand ballon captif du monde, à 150 mètres d’altitude, est possible. Il s’agit d’un ballon rempli de 6000 m3 d’hélium relié au sol par un câble. Toutes les quinze minutes, il emporte à longueur d’année jusqu’à 30 adultes par vol, en toute sécurité et sans bruit ni secousse, car ces vols tiennent compte des conditions météorologiques du jour.

L’Aéro30NG, qui possède une taille respectable, avec 34 mètres de haut et ses 22 mètres de diamètre, demeure parfaitement visible jusqu’à 4 kilomètres à la ronde. Celui-ci avait été installé dans le parc André Citroën en 1999, dans la perspective des célébrations du passage à l’an 2000. Il y est finalement resté par la suite compte tenu de son immense succès, puisqu’il a déjà accueilli depuis sa création plus de 600 000 personnes.

Mais au printemps 2008, et c’est une première mondiale, le ballon « Air de Paris » a pris une nouvelle dimension en devenant un indicateur spectaculaire de la qualité de l’air de la Capitale. Cette prouesse technique a été réalisée sous l’impulsion de trois partenaires du constructeur Aérophile : Airparif (organisme agréé de surveillance de la qualité de l’air en France), la Ville de Paris et le groupe Banque Populaire. La qualité de l’air est désormais mise en couleurs et en lumière grâce au ballon. L’Aéro30NG change de couleur en fonction de la quantité des trois polluants les plus nocifs présents dans l’atmosphère : le dioxyde d’azote, l’ozone et les particules. Au gré de la qualité de l’air ambiant, le système lumineux passe du vert (air de bonne qualité) au rouge (air de mauvaise qualité), en passant par l’orange (air de médiocre qualité), et permet d’avoir un aperçu immédiat de la qualité de l’air. Ce système est aussi complété par un éclairage indépendant indiquant, avec le même code couleur, la qualité de l’air à proximité des grands axes routiers.

Pour compléter l’expérience, il est possible d’avoir accès au matériel pédagogique mis à la disposition du public dans le pavillon d’accueil du parc André Citroën. Ludique et éducative, cette exposition s’appuie sur des supports visuels permettant de familiariser les visiteurs, petits et grands, aux plaisirs de l’aérostation.

Avec une soixantaine de ballons vendus dans 27 pays différents par le champion mondial dans ce domaine, le constructeur Aérophile, l’Aéro30NG offre également le plaisir de survoler d’autres importantes métropoles, comme Singapour, Berlin ou Dubaï, ou encore le célèbre site archéologique d’Angkor, au Cambodge. Il permet aussi de découvrir une vue saisissante des plus grands parcs d’attraction du monde, comme Disney World, en Floride, ou Ocean Park à Hong Kong.

Annik Bianchini

Sites Internet :

- www.ballondeparis.com
- www.aerophile.com
- www.airparif.asso.fr
- www.paris.fr

Dernière modification : 06/01/2012

Haut de page