Les enjeux économiques de la culture à l’ère numérique…

L’Institut Français de Corée et la Korean Association for Cultural Economics, avec le soutien du ministère de la Culture, du Sport et du Toursime, ont organisé, le 20 mars 2015, le 3ème FORUM Franco-Coréen des politiques culturelles intitulé : Culture et Economie : Les enjeux économiques de la culture à l’ère numérique.

Culture et Economie : Les enjeux économiques de la culture à l’ère numérique

Le vendredi 20 mars 2015 – de 9h à 18h - Salle de conférence du Contents Korea Lab

Adresse : 10ème étage, bâtiment d’éducation, Campus de Daehangno de Hongik, 128-8, Yeongeon-dong, Jongno-gu, Séoul

JPEG

Les enjeux de ce forum étaient à la fois de faire prendre conscience du poids économique de la culture dans les économies de pays développés et d’enrichir la réflexion sur le devenir des industries culturelles confrontées aujourd’hui à de profondes mutations et remises en question de leur économie en raison de la numérisation de la création de la production et de la distribution.

La Corée et la France sont deux pays dont les institutions privilégient leur soutien à la culture avec des politiques et des dispositifs en constante évolution et en adéquation avec cette nouvelle donne économique du numérique. Ce sont aussi deux pays qui par la qualité de leurs échanges et relations se nourrissent l’un et l’autre de nouvelles propositions et perspectives.

Le forum a rassemblé des professionnels et experts coréens et français qui ont pu amener un nouvel éclairage sur ce sujet et témoigner de leurs initiatives en partageant leur vision prospective avec le public.

Programme

Culture et Economie : Les enjeux économiques de la culture à l’ère numérique

3ème FORUM Franco-Coréen des politiques culturelles

9h30 / 10h00 - Inscription (accueil du public)

SEANCE D’OUVERTURE
(Modérateur : M. Moonmo GOO, professeur de l’Université de Halla)
- 10h00 à 10h10  : Discours d’inauguration du forum de M. Hungjae LEE, président de la Korea Association for Cultural Economics
- 10h10 à 10h20  : Discours de bienvenue de Son Excellence l’Ambassadeur de France en Corée M. Jérôme Pasquier
- 10h20 à 10h30  : Discours de bienvenue de de M. Yonggi WON, directeur général du Culture Arts Policy Office du Ministère de la Culture

SESSION 1 - Quelle est la place de l’industrie culturelle et créative dans l’économie de la France et de la Corée.
(Modérateur : M. Youngho CHOI, professeur de l’Université de Yongin)
- 10h30 à 10h35  : Présentation de la session par le modérateur
- 10h35 à 11h25  : Intervention

  • - France : Mme Morgan WEIL, inspectrice générale au Ministère de l’Industrie et des Finances et co-auteur du rapport « L’apport de la culture à l’économie en France »
  • - Corée : M. Dongsung CHO, professeur de l’Université nationale de Séoul

- 11h25 à 11h55  : Débat

  • - France : Mme Pascale BUCH, chef du service économique à l’Ambassade de France en Corée
  • - Corée : en discussion avec le Ministère de la Culture

- 11h55 à 12h15  : Questions et réponses

France : Présentation du rapport officiel « L’apport de la culture à l’économie en France » (novembre 2013), commande du Ministère de l’Economie et du Ministère de la Culture.

En France, la culture et la création sont reconnues pour être de formidables vecteurs de croissance et un secteur d’activité essentiel à notre diversité culturelle, à notre attractivité et à notre diplomatie d’influence.

L’industrie culturelle a aussi une influence sur le lien social. La création et la production de biens et services culturels est une source considérable d’emplois qui fournit des ressources économiques comparables à certaines industries lourdes.

Déjeuner 12h à 13h15

Sitting time 13h15 à 13h30

SESSION 2 - Les mutations culturelles et industrielles et leurs enjeux économiques à l’âge de la globalisation numérique.
(Modérateur : M. Daniel KAPPELIAN, attaché audiovisuel à l’Ambassade de France et l’Institut français de Corée)
- 13h30 à 13h35  : Présentation de la session par le modérateur
- 13h35 à 14h25  : Intervention

  • - Corée : M. Jungjae LEE, professeur de la Korea Soonsil Cyber University
  • - France : M. Philippe CHANTEPIE, inspecteur général du Ministère de la Culture

- 14h25 à 14h55  : Débat

  • - Corée : M. Cheolmin SONG, general manager de la Recording Industry Association of Korea
  • - France : Mme Anne-Catherine MILLERON, conseiller régional INPI en prioriété intellectuelle : Service économique de Séoul, Ambassade de France en Corée

- 14h55 à 15h15  : Questions et réponses

Le paradigme numérique a créé une nouvelle valeur : la valeur de l’accès aux biens culturels, par opposition à la valeur des biens culturels eux-mêmes.

Questionner les perspectives de cette évolution industrielle est un besoin fondamental pour établir des politiques culturelles profitables. Ces politiques visent à améliorer le financement de la production de biens culturels et à accroître la diversité culturelle à travers les moyens de la distribution de masse numérique.

PAUSE 15h15 à 15h30

SESSION 3 - Une vision prospective des nouveaux usages culturels et leur impact sur l’économie de la culture au 21ème siècle.
(modérateur : M. Keehyun LEE, general manager de Korea Creative Content Agency)
- 15h30 à 15h35  : Présentation de la session par le modérateur
- 15h35 à 16h25  : Intervention

  • - France : M. Vincent CARRY, CEO Festival Nuits Sonores – European Lab – Arty Farty
  • - Corée : M. Ddaehyung LEE, directeur artistique de Hyundai Motor Company

- 16h25 à 16h55  : Débat

  • - France : M. Daniel KAPPELIAN, attaché audiovisuel à l’Ambassade de France et l’Institut français de Corée
  • - Corée : M. Suhwan JEON, professeur de la Korea National University of Arts

- 16h55 à 17h15  : Questions et réponses

Dîner 18h30

La connectivité du futur nous promet une incroyable offre de divertissement et d’enrichissement intellectuel et culturel. La clé de cette avancée est la personnalisation et la synchronisation de nos multiples appareils et dispositifs en accord avec un environnement répondant à nos préférences.

Ce futur ne sera plus désormais déterminé par des horaires de programmes et des chaines traditionnelles. Nous avons déjà, disponible au bout de nos doigts, un univers entier de contenus numériques constamment mis à jour, classifié et référencé de sorte à nous aider à trouver la musique, les films, les séries, les spectacles, les livres, les magazines, les blogs et toute l’offre artistique et culturelle que nous aimons.

Comment la France et la Corée, deux pays avancés dans les domaines de la technologie et de la consommation culturelle, qui soutiennent leur production nationale avec succès, arriveront à faire face et à être compétitifs avec les géants numériques de la Silicon Valley et d’Hollywood ?

Dernière modification : 31/03/2015

Haut de page