Le président du Sénat en Corée (23-26 avril)

JPEG - 9.7 ko
M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat

M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat français, a effectué du 23 au 26 avril une visite officielle en Corée à l’invitation de l’Assemblée nationale sud-coréenne.

JPEG - 59.2 ko
M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat et M. Kang Chang-hee, président de l’Assemblée nationale sud-coréenne (23 avril)

Le 23 avril, après un échange avec les représentants de la Chambre franco-coréenne de commerce et d’Industrie (FKCCI), le président Bel et sa délégation ont été reçus au Parlement coréen par son président, depuis 2012, M. Kang Chang-hee.

JPEG - 64.9 ko
M. Bel, entouré de M. Jérôme Pasquier, ambassadeur, et du sénateur Jean-Vincent Placé, s’adresse à la communauté française (23 avril)

En fin d’après-midi, le président Bel a pu échanger avec la communauté française à la Résidence de France.

JPEG - 68.7 ko
M. Bel répond aux questions de Frédéric Ojardias de RFI et de Yonhap (23 avril)

La délégation a été reçue par la présidente Park Geun-hye le 24 avril avant son départ pour l’île de Geoje où une large communauté française forte de 450 personnes s’est installée à la faveur d’un accord de coopération entre la compagnie française Technip et Samsung Heavy Industries. Technip a lancé, en avril 2013, la construction du projet Prelude, la plus grande unité flottante de liquéfaction de gaz naturel (FLNG) au monde (500 m de longueur, 70 m de largeur).

JPEG - 98.2 ko
Le Président du Sénat interviewé par le quotidien Hankyoreh (24 avril)

***

Jean-Pierre Bel est sénateur socialiste de l’Ariège depuis 1998. Il a été président du groupe socialiste au Sénat de 2004 à 2011, avant de devenir le sixième président du Sénat le 1er octobre 2011. Aux termes de la Constitution française, le président du Sénat est le deuxième personnage de l’Etat.

Dans la délégation du Président Bel, figure notamment le sénateur Jean-Vincent Placé, sénateur de l’Essonne et président du groupe écologiste au Sénat. Le sénateur Placé est également vice-président du groupe d’amitié France-Corée du Sénat. Il s’était déjà rendu en Corée en octobre 2011.

PDF - 9.9 ko
Traduction de l’Interview dans le Hankyoreh

Dernière modification : 28/04/2014

Haut de page