La France, hôte de la COP21 en 2015

La France va accueillir et présider la vingt-et-unième Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 » du 30 novembre au 11 décembre 2015.

JPEG

C’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C. La France va donc jouer un rôle de premier ordre sur le plan international, pour rapprocher les points de vue et faciliter la recherche d’un consensus des Nations unies, et aussi au sein de l’Union européenne, qui occupe une place importante dans les négociations internationales sur le climat.

Sur la base des travaux de la COP20 de Lima, il s’agira d’aboutir en décembre 2015 à un ensemble de décisions.

Tout d’abord, un accord ambitieux et contraignant pour faire défis du changement climatique qui s’appliquerait à tous les pays.

Ensuite, des contributions nationales (iNDC) qui correspondraient à l’effort que chaque pays estime pouvoir réaliser. Le financement de la lutte contre le changement climatique revêtira également une grande importance. Une étape a été franchie avec la première capitalisation du ’’Fonds vert’’ à hauteur de 9,3 milliards de dollars - dont près d’un milliard provenant de la France. Enfin, les initiatives développées au niveau-infra-étatique, par les collectivités locales, les organisations de la société civile et les entreprises amplifieront la mobilisation et viendront s’ajouter aux contributions des Etats.

En effet, la future présidence française a fait le choix de soutenir, en vue de Paris 2015, un ’’agenda des solutions’’. Il s’agit de l’ensemble des initiatives complémentaires à l’accord international, entreprises au niveau local par les gouvernements, les autorités locales comme par les acteurs non étatiques et qui contribuent à renforcer les engagements des États en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’adaptation aux impacts du dérèglement climatique et de financement. Cet agenda des solutions repose sur un échange de bonnes pratiques, de transfert de connaissances et des technologies nécessaires à une transition vers des économies bas carbone.

COP21 : Conférence scientifique internationale « Our Common Future under climate change »

JPEG

Quelques mois avant la 21ème conférence des parties de la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), une conférence scientifique internationale intitulée « Our Common Future under climate change » se tiendra à Paris du 7 au 11 juillet 2015.

Cette manifestation a l’ambition d’être le plus large forum scientifique en amont de la Conférence Paris Climat 2015, apportant des éléments nouveaux de connaissance scientifique suite à la publication des rapports du GIEC.
Cette conférence pluridisciplinaire aura pour objectifs de faire le point sur l’état de l’art des sciences des changements climatiques, une année après la publication du cinquième rapport de synthèse du Groupe d’experts intergouvernementaux sur l’évolution du climat (GIEC).

Elle sera également l’occasion d’évaluer le potentiel des « solutions » (techniques, sociales, institutionnelles), de présenter l’ensemble des possibilités combinant l’atténuation, l’adaptation et le développement durable et enfin de contribuer au dialogue sciences – politiques en montrant ce que les sciences peuvent apporter aux parties prenantes intéressées par les questions du dérèglement climatique.

La conférence sera organisée sur quatre jours. Plus de 1 000 participants y sont dont environ 20% de doctorants et post doctorants, et 35 % de scientifiques étrangers. Des manifestations satellites se déroulant durant la période de la conférence et organisées par les acteurs, entreprises, ONG, administrations, universités, étudiants…, seront également encouragées, en France et partout dans le monde. L’appel à proposition pour obtenir la labellisation des manifestations satellites – ou side events – par la conférence sera ouvert mi-décembre. Les participants pourront également proposer des contributions scientifiques (orales ou posters)

Pour en savoir plus, visitez :
- www.cop21.gouv.fr/

- L’agenda positif de Laurence Tubiana

- La France s’engage pour le climat #GoCop21

Dernière modification : 02/11/2015

Haut de page