Kim Jeong-hoon fait chevalier de la Légion d’Honneur

Kim Jeong-hoon, s’est vu remettre, par l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, François Delattre, l’insigne de chevalier de la Légion d’Honneur.

Président de Bell Labs, la filiale R&D du géant français Alcatel-Lucent, Kim a été décoré par le gouvernement français pour avoir contribué à l’accroissement des échanges avec des instituts de recherche et sociétés du secteur des technologies de l’information de la France.

La cérémonie s’est déroulée le 7 janvier 2014 à l’Ambassade de France à Washington, en présence de l’Ambassadeur de Corée du Sud aux Etats-Unis, Ahn Ho-young, du président du conseil d’administration d’Alcatel-Lucent, Philippe Camus et du président du conseil de surveillance de Schneider Electric SA, Henri Lachmann, qui se sont également tout deux vu attribuer la Légion d’Honneur au cours de cette cérémonie.

Né en 1960 à Séoul, Kim a émigré aux Etats-Unis à l’âge de 15 ans et a obtenu un doctorat d’ingénierie à l’université du Maryland. Il est ensuite entré chez Lucent Technologies en 1998 avant de quitter la société en 2002 pour y retourner en avril 2005 en tant que patron du laboratoire Bell.

Dernière modification : 22/01/2014

Haut de page