Visite du président du Conseil constitutionnel en Corée

JPEG - 38.6 ko
Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel français

Le président du Conseil constitutionnel français a participé, à Séoul du 28 septembre au 1er octobre, à la 3ème édition de la Conférence mondiale sur le Droit constitutionnel, sur le thème de « Droit constitutionnel et intégration sociale ».

Dans un message de bienvenue aux participants, le président de la Cour constitutionnelle coréenne, M. Park Han-chul avait indiqué que près de 100 pays seraient représentés au travers de cours ou de conseils constitutionnels ainsi que des représentants d’organisations internationales, « pour partager leurs expériences et promouvoir des partenariats basés sur des relations personnelles ».

Le président Debré a profité de sa visite à Séoul pour approfondir sa connaissance de la Corée du sud, de la relation bilatérale entre nos deux pays et de la communauté française, dans le prolongement du Congrès.

Jean-Louis Debré, 69 ans, est président du Conseil constitutionnel français, la plus haute juridiction en France, depuis 2007. Il a eu précédemment une longue carrière de magistrat, puis d’homme politique, comme maire et membre du Parlement plusieurs fois réélu sous l’étiquette du parti gaulliste. Il a été élu au perchoir de l’Assemblée nationale entre 2002 et 2007. Il est l’un des fils de Michel Debré, le « père » de la Constitution de 1958. Docteur en droit public, Jean-Louis Debré a écrit de nombreux ouvrages, romans et essais sur les systèmes politique et judiciaire français.

- Interview par l’agence presse Yonhap

Dernière modification : 06/10/2014

Haut de page