Déplacement à Busan de l’Ambassadeur de France en Corée, M. Fabien Penone (8-9 octobre 2016)

M. Fabien Penone, Ambassadeur de France en Corée, s’est rendu à Busan les 8 et 9 octobre 2016, afin d’y renforcer la coopération franco-coréenne dans les domaines culturel et linguistique.

A l’occasion de la 21ème édition du Festival international du film de Busan (BIFF), l’Ambassadeur a assisté, le 8 octobre, à la projection du film La Danseuse en présence de la réalisatrice, Mme Stéphanie di Giusto.

Il a ensuite ouvert avec M. Kim Dong-ho, Président du comité d’organisation du BIFF, la French Night organisée avec le soutien de S.T. Dupont en l’honneur des talents du cinéma français venus à Busan. Mme Kang Soo-Yeon, Directrice du BIFF, M. Kim Hyung-soo, Consul honoraire de France à Busan, Mme Laurence Herszberg, Directrice générale du Forum des Images à Paris, qui a reçu, en ouverture du BIFF, le Korean Cinema Award pour son travail en faveur de la promotion du cinéma coréen en France, Mme Stéphanie di Giusto, réalisatrice de La Danseuse, M. Jean-Luc Gaget, scénariste de L’Effet Aquatique, M. Davy Chou, réalisateur de Diamond Island, et Mme Marie-Castille Mention-Schaar, réalisatrice de Le ciel attendra., ont notamment assisté à la cérémonie.

Le BIFF a, cette année encore, mis en avant le cinéma français avec la présentation de 48 productions et coproductions françaises, dont Personal Shopper de Olivier Assayas, Une vie de Stéphane Brizé, Mal de pierres de Nicole Garcia et Frantz de François Ozon.

JPEG

L’Ambassadeur a ouvert, par ailleurs, le séminaire « Filmer avec la France », organisé le 9 octobre par l’Ambassade de France en Corée avec l’appui d’UniFrance et du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), dans l’enceinte du Marché du film asiatique à l’occasion du Festival international du film de Busan. Ce séminaire a réuni une cinquantaine de professionnels français et coréens, qui ont évoqué les coproductions existantes et les différentes formes de collaboration envisageables : coproductions, dans le cadre de l’accord bilatéral signé en 2006 ; aides à la production ; crédit d’impôt pour les tournages internationaux en France.

JPEG

Ce déplacement visait également à soutenir l’enseignement de langue française à Busan. La Corée compte aujourd’hui 54 départements de français dans l’enseignement supérieur et la langue française est enseignée à environ 40 000 jeunes coréens chaque année, dont 10 000 au sein des départements universitaires.
L’Ambassadeur a ouvert le colloque « Image et Lettre : Rencontre et Élargissement du texte », qui s’est tenu le 8 octobre à l’Université Dong-eui par l’Association coréenne d’études françaises (ACEF), l’une des sept associations de professeurs de français en Corée. Lors de ce colloque consacré à la littérature, à la peinture et au cinéma français, Mme Hélène Campaignolle-Catel, chercheuse au CNRS et chargée de cours à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, a prononcé la conférence plénière sur le thème de la littérature et de la peinture.

JPEG

L’Ambassadeur a remis aussi à Mme Choi Eun-Soon, Professeur de français au département des études européennes de l’Université maritime et océanique de Corée (Korean Maritime and Ocean University, KMOU), les insignes de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques. Chercheuse au sein de l’Institut des problèmes maritimes internationaux de cette même université, Mme Choi est spécialiste des questions liées aux contacts linguistiques dans les aires portuaires ou insulaires. Cette décoration, remise à l’Alliance française de Busan, vient reconnaître le rôle joué par Mme Choi en faveur des échanges culturels et éducatifs franco-coréens, alors que les deux pays célèbrent cette année le 130ème anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Enfin, l’Ambassadeur a visité les deux sites de la Biennale de Busan, le Musée des arts de Busan et F1963. Il a évoqué en particulier avec son directeur artistique, M. Yun Cheagab, l’installation de l’artiste français Nicolas Schöffer, qui devrait être inaugurée en décembre à Busan lors de la clôture de l’Année de la France en Corée. La Biennale de Busan, qui entretient d’excellentes relations avec la France depuis sa création en 1998, présente cette année des œuvres des artistes français ORLAN et Xavier Lucchesi.

Dernière modification : 19/10/2016

Haut de page