Coopération politique

1- Cadre général

Etats de droit, démocraties, économies de marché sont des caractéristiques et valeurs partagées par la France et la Corée du Sud, qui font de nos deux pays des partenaires politiques naturels au sein de la communauté internationale. Le rôle joué par la Corée du Sud sur la scène internationale s’est considérablement renforcé et se traduit aujourd’hui par un engagement croissant pour le maintien et la consolidation de la paix, la sécurité, l’aide au développement, l’environnement, la gouvernance mondiale. En 2010, la Corée du Sud a été le premier pays non membre du G8 à assurer la présidence du G20.

Un dialogue bilatéral confiant et régulier est mené sur de nombreux sujets et projets. Les relations se développent sur la base du « partenariat global pour le XXIème siècle » conclu en 2004 entre les deux pays. Le dialogue s’étend maintenant aux grandes questions internationales, par exemple la réforme de la gouvernance économique et financière traitée dans le cadre du G20, dont la France et la Corée du Sud sont membres, ou les échanges entre l’Union Européenne et l’Asie dans le cadre de l’ASEM. Sur tous ces sujets, la Corée et la France apportent une contribution commune et sont amenés à proposer des initiatives conjointes.

La France apporte aussi sa contribution aux progrès enregistrés dans les relations entre l’Union Européenne et la Corée. Le 10 mai 2010 a été signé l’Accord-cadre de partenariat et de coopération entre l’UE et la Corée, qui ouvre la voie à un travail conjoint sur un large éventail de sujets politiques d’intérêt commun. De la même façon, l’Accord de libre-échange signé le 6 octobre 2010 et entré en vigueur le 1er juillet 2011 permet un renforcement important de notre relation économique.

La coopération politique franco-coréenne concerne également les questions traitées dans le cadre des Nations-Unies, en faveur de la sécurité, de la paix et du développement. Les opérations de maintien de la paix en sont un des exemples. Dans le domaine de l’aide au développement, il existe un intérêt partagé pour des mécanismes innovants de financement de l’aide publique au développement. Sur la question du changement climatique, la France comme la Corée sont engagées dans des stratégies de réduction des émissions et de transition vers un développement durable. Dans le domaine des droits de l’homme, nos deux pays partagent souvent des positions proches dans les grandes instances internationales. Dans le domaine culturel, la France et la Corée ont souscrit à la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle.

Concernant la Corée du Nord et les activités de prolifération balistique et nucléaire poursuivies par ce pays, la France entretient une concertation étroite avec la Corée du Sud afin que Pyongyang mette en œuvre ses obligations internationales. Comme énoncé par les résolutions 1718 et 1874 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, à l’adoption desquelles la France a contribué en tant que membre permanent du Conseil de Sécurité, la Corée du Nord doit abandonner totalement toutes armes nucléaires et tous programmes nucléaires existants de façon vérifiable et irréversible et suspendre toutes activités liées à son programme de missiles balistiques. La France, avec la Corée du Sud et avec ses partenaires de l’Union Européenne, est également très attentive à l’évolution de la situation des droits de l’homme en Corée du Nord.

2- Visites et rencontres bilatérales

2.1-Visites bilatérales au niveau des Chefs d’Etat :

La Présidente Park Geun-hye s’est rendu en France en visite officielle du 2 au 4 novembre 2013, où elle a rencontré le Président François Hollande ainsi que des représentants du monde des affaires.

Le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, s’est entretenu avec le Président Lee Myung-bak le 12 novembre 2010, en marge du Sommet du G20 de Séoul. Le Président Lee s’était rendu en visite officielle à Paris en mai 2011.

Précédemment, le Président Roh Moo-Hyun s’était rendu en visite en France en décembre 2004. Des visites d’Etat avaient été échangées en 2000 : le Président Jacques Chirac en octobre et le Président Kim Dae-jung en mars. Auparavant le Président Kim Young-sam s’était rendu en France en 1995 et le Président François Mitterrand avait effectué la première visite d’un président de la République Française en Corée en 1993.

2.2.- Visites bilatérales au niveau des Premiers Ministres

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est rendu en Corée le 25 juillet 2013, accompagné de plusieurs ministres, dont le Ministre délégué aux Anciens combattants, M. Kader Arif. Ce dernier a participé, le 27 juillet, aux commémorations du 60ème anniversaire de l’armistice qui a mis fin au conflit intercoréen. Accompagnaient également le Premier ministre les ministres Fleur Pellerin, Petites et Moyennes entreprises, Innovation et numérique, Geneviève Fioraso, Enseignement supérieur et Recherche, et Hélène Conway-Mouret, Français de l’étranger.

M. François Fillon s’est rendu en visite officielle en Corée en octobre 2011, visite durant laquelle il a notamment rencontré son homologue ainsi que le Président Lee Myung-bak. M. Fillon est revenu à Séoul en mars 2012 pour y représenter le Président Nicolas Sarkozy au sommet sur la sécurité nucléaire organisé par Séoul.

Le Premier ministre coréen Han Seung-soo s’est rendu en France en juin 2009 où il a rencontré le Premier ministre, M. François Fillon. En juin 2007, M. Han Duck-soo, s’était rendu à Paris pour une visite de travail. Son prédécesseur, Mme Han Myeong-sook, avait effectué une visite officielle en France en juin 2006, à l’occasion du 120ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

2.3.- Visites de niveau ministériel

- Affaires étrangères :

M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, a rencontré son homologue coréen en marge du sommet du G20 à Los Cabos, au Mexique, en juin 2012.

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, M. Bernard Kouchner, a effectué une visite en Corée les 19 et 20 mars 2010, au cours de laquelle il a pu s’entretenir avec le Président Lee Myung-bak et son homologue, M. Yu Myung-hwan. M. Ban Ki-moon, alors Ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, avait pour sa part effectué une visite en France en février 2006.

M. Jack Lang, député, « envoyé spécial » du Président de la République pour la Corée du Nord, s’est rendu en Corée du sud en octobre 2009, avant sa mission en R.P.D.C. en novembre.

- Economie et finances ; commerce extérieur :
M. Guillaume Garot s’est rendu en Corée du 31 octobre au 2 novembre 2013.
Mme Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, est venue en Corée à deux reprises en 2010 (juin et octobre) pour participer aux réunions de préparation du Sommet du G20 de Séoul. Elle avait également participé à la réunion des ministres des Finances de l’ASEM en juin 2008.

Mme Anne-Marie Idrac, secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur, a effectué deux visites bilatérales en Corée, en juin 2008 et en octobre 2009, accompagnée d’importantes délégations d’entreprises.

- Défense et Mémoire :

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a rencontré son homologue coréen en juin 2012, en marge du "Shangri-la dialogue", à Singapour, sur la sécurité en Asie.

La ministre de la Défense Mme Michèle Alliot-Marie est venue en visite en Corée en juin 2007.

M. Hervé Morin, ministre de la Défense, s’est entretenu avec son homologue coréen à Singapour, en marge du ’’Shangri-La Dialogue’’ en mai 2008.
_

M. Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, s’est rendu en Corée en décembre 2008, accompagné d’une délégation d’anciens combattants.

- autres :

L’investiture de Mme Park Geun-hye en février 2013 a donné lieu à la visite de Mme Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, représentante personnelle du Président de la République.

Cette visite sera suivie en mars 2013 de celle de Mme Fleur Pellerin, Ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique.

2.4.- Visites parlementaires en Corée

A l’invitation de l’Assemblée Nationale coréenne, M. Jean-Pierre Bel, Président du Sénat, s’est rendu en Corée du 22 au 26 avril 2014. M. Bel était notamment accompagné du sénateur Jean-Vincent Placé.

Le sénateur Jean-Vincent Placé s’est rendu en Corée à l’invitation de la Korea Foundation du 27 octobre au 2 novembre 2011.

M. Richard Yung, Sénateur représentant les Français établis hors de France, accompagné de MM. Marc Villard et René Aicardi, Conseillers de l’Assemblée des Français de l’Etranger, ont effectué une visite en Corée en mai 2010.

M. Louis Duvernois, Sénateur représentant les Français établis hors de France, accompagné de M. Francis Nizet, Conseillers de l’Assemblée des Français de l’Etranger, ont effectué une visite en Corée en juin 2010.

M. Christian Cointat, Sénateur représentant les Français établis hors de France, a effectué une visite en Corée en septembre 2010.

M. François Bayrou, Député, ancien Ministre, accompagné de Mme Marielle de Sarnez, Députée européenne, et de M. Robert Rocherfort, Député européen, ont effectué une mission d’étude en Corée en octobre 2010.

MM. Jacques Myard et Jérôme Lambert, Députés, ont effectué une visite en Corée en décembre 2010 dans le cadre du rapport d’information sur la politique industrielle européenne préparé pour la commission chargée des Affaires européennes de l’Assemblée nationale.

M. Michel Guerry, Sénateur, Président du groupe d’amitié France – Corée du Sud du Sénat, représentait la France lors des obsèques de l’ancien président coréen M. Kim Dae-jung en août 2009 à Séoul.

M. Gérard Voisin, Député, et M. Christophe-André Frassa, Sénateur, accompagnaient Mme Anne-Marie Idrac lors de sa visite bilatérale en Corée en octobre 2009.

M. Jack Lang, Député, ancien Ministre, s’est rendu à Séoul en juillet 2009, à l’invitation de l’Assemblée nationale coréenne pour un colloque sur la réforme de la constitution coréenne.

MM. Michel Guerry, Jean-Claude Frécon et Nicolas Alfonsi, Sénateurs, membres du groupe d’amitié France – Corée du Sud du Sénat, se sont rendu en Corée en avril 2009.

M. Patrick Baudouin, Député, Président du groupe d’amitié France-Corée de l’Assemblée Nationale, et Président de l’Association des anciens du bataillon de Corée, accompagnait M. Jean-Marie Bockel lors de son déplacement en Corée en décembre 2008.

Dernière modification : 11/09/2014

Haut de page