Coopération linguistique, éducative et sportive

Langue française

La promotion de la langue française et de la Francophonie fait partie des priorités du plan d’action pour le partenariat global du XXIème siècle entre la France et la Corée, adopté en novembre 2015.

La langue française se porte plutôt bien en Corée. Le nombre total d’apprenants de français en Corée est estimé à environ 40000, ce qui la place devant la Chine et le Japon en nombre d’apprenants de français rapportés à la population totale :

- 20000 lycéens dans 133 écoles ;
- 10000 étudiants dans 54 départements d’universités ;
- 10000 dans les écoles de langue privées, notamment à travers les sept Alliances françaises et l’Institut français de Séoul pour les jeunes Coréens.

La Corée fait partie des pays en tête pour le nombre d’examens de langue française DELF-DALF, organisés par les Alliances françaises sous l’égide de l’Ambassade de France en Corée, et il existe sept associations de professeurs de langue française en Corée.

Afin de dynamiser l’apprentissage de la langue française en Corée et de satisfaire la demande vis-à-vis de la langue coréenne en France, plusieurs initiatives ont été prises pendant l’Année France-Corée 2015-2016 :

- Le statut de la langue coréenne dans le système éducatif français est depuis septembre 2015 le même que pour les langues chinoise et japonaise. Le coréen peut être présenté au baccalauréat comme LV1 ou LV2. L’Inspectrice générale de chinois est désormais chargée du coréen ;

- Le Conseil de promotion de la Francophonie en Corée, réunissant les Ambassadeurs des Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie représentés en Corée, a été créé en décembre 2015. Il s’appuie sur le site Internet de la Francophonie en Corée et la Fête de la Francophonie, organisée chaque année autour du 20 mars ;

- Une Journée de la France dans les établissements secondaires et universitaires en Corée a été organisée, le 24 mars 2016, en même temps qu’une Journée de la Corée dans les établissements secondaires et universitaires en France. En Corée, 149 écoles, collèges, lycées et universités ont participé dans une trentaine de villes de Corée et touché un public de 47000 jeunes avec l’organisation de 280 activités. Cette Journée a vocation à être reconduite chaque année ;

- Le programme de bourses de stages de courte durée « Talents de demain » destiné à des apprenants de français méritants a été lancé ;

- Un arrangement administratif visant la création de sections internationales de coréen en France (en septembre 2017) et de français en Corée (en mars 2018) a été signé en juin 2016 ;

- La Corée a adhéré à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en tant que membre observateur, lors du 16e sommet de la Francophonie les 26-27 novembre 2016 à Madagascar ;

- L’Université Ajou est devenue, en décembre 2016, la première université coréenne membre associée de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

Education

Sur le plan éducatif, les accords inter-académies et inter-établissements connaissent une forte progression, en s’appuyant sur le développement de la coopération territoriale entre la France et la Corée. L’accord entre les rectorats de Paris et de Séoul en avril 2015 a ainsi permis la signature de 6 jumelages. Au total, une vingtaine de partenariats existent impliquant également des établissements de Bordeaux, Rouen, Louviers et Nantes du côté français et des établissements de Séoul, Daegu et Daejeon du côté coréen.

Pour la première fois en Corée, un professeur en hôtellerie du rectorat de Paris a été affecté depuis octobre 2016 auprès de 3 écoles de Séoul, dans le cadre du programme « Jules Verne ».

Sport

Sur le plan sportif, un arrangement administratif dans le domaine de la coopération sportive a été signé en juin 2016. A l’occasion de l’Année de la France en Corée, plusieurs projets dans le domaine du sport ont été organisés dont « Roland Garros in the City » (juin) et « L’Etape Corée par le Tour de France » (novembre), qui ont vocation à être reconduits.

La perspective des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeonchang, que la Corée accueillera en février 2018, favorise le développement des relations dans le domaine du sport entre la France et la Corée.

* * *

Cette ambassade a un rôle :

- de promotion de la langue française auprès des autorités éducatives, des établissements scolaires et universitaires ainsi que du public, notamment à travers la Journée de la France dans les établissements scolaires et universitaires ;
- de promotion de la Francophonie, en assurant les secrétariats du Conseil de promotion de la Francophonie en Corée et du Comité de pilotage de la Fête de la Francophonie ;
- d’accompagnement pour la création des sections internationales de français dans les établissement scolaires coréens et de sections internationales de coréen dans les établissements scolaires français ;
- de conseil auprès des rectorats et des établissements scolaires français et coréens souhaitant développer des partenariats ;
- de soutien à des actions de formation continue pour les enseignants de langue française ;
- de gestion du programme de bourses de stages de courte durée « Talents de demain » ;
- de gestion des cours de langue française de l’Institut français de Séoul ;
- d’accompagnement desAlliances françaises pour le développement de leur offre pédagogique et la gestion des examens DELF-DALF.

Contact

M. Hervé DEMATTE, Attaché de coopération pour le français, l’éducation et le sport, Service de coopération et d’action culturelle - Institut français, Ambassade de France en Corée

Dernière modification : 07/03/2017

Haut de page